jeudi 2 mars 2017

Une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice

Sourate 2 - Al-Baqarah (la vache)

221. Et n’épousez pas les femmes associatrices tant qu’elles n’auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d’épouses aux associatrices tant qu’ils n’auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur même s’il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu ; tandis qu’Allah invite, de par Sa Grâce, au Paradis et au pardon Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu’ils se souviennent !

Une femme musulmane ne peut pas épouser un homme non-musulman sauf si celui-ci se converti à l’islam. Egalement les parents ne peuvent donner leur fille musulmane à un non-musulman sauf si celui-ci se converti à l’islam.
Comme on le voit, l’islam interdit à ses membres de vivre avec des non-musulmans.

Je vous fais grâce du passage des esclaves si ce n’est pas pour préciser que l’islam n’a jamais aboli l’esclavage. On se souvient des harems des princes arabes, de l’enlèvement de jeunes femmes blanches pour fournir les harems. Mais l’esclavage au profit de riches arabo-musulmans continue aujourd’hui, même s’il s’agit surtout de jeunes sénégalaises ou d’autres jeunes femmes originaires de pays africains musulmans.

Je vous laisse y réfléchir.
A bientôt pour une prochaine leçon sur le coran.
Thierry Cumps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire